La 3e édition de Caen cause normand était consacrée aux jeunes talents régionaux, au Mémorial. Ce rendez-vous visait à mettre en valeur l’inventivité, les réussites et l’engagement de la jeune génération.

Julie Bouzidi et Erika Delaune : les Caencaens

Des jeux de mots avec Caen, il y en a eu, de Raymond Devos aux slogans publicitaires. Mais en faire une marque, personne n’avait osé jusqu’à ce que Julie Bouzidi, couturière formée aux métiers de la mode au lycée Victor-Lépine, et Erika Delaune, graphiste passée par les Beaux-Arts de Caen, travaillent sur le logo de la boutique de Julie.
Les jeux de mots fusent et la marque naît, déclinée en mug, T-shirt, porte-clés, carte postale, tote-bag, cabas, pochette ou porte-monnaie.
Un seul mot d’ordre : du positif, toujours du positif !
À tout juste un an, la marque caennaise n’a pas fini de se développer avec une collection bleu-blanc-rouge spéciale pour 75e anniversaire du Débarquement et de nouveaux points de vente hors de la boutique de créateurs de Julie Bouzidi, rue Guillaume-le-Conquérant.
Enfin, le site Internet des Caencaens permet désormais aux Caennais expatriés de porter haut le nom de leur ville et l’humour qui en émane.

 

“EXTRAIT DE L’ARTICLE : Lire L’article en entier de Ouest FRANCE

 

Un très grand merci à Ouest FRANCE pour ce bel article !